Que nous réserve Emmanuel Macron ?

Publié le Publié dans Astrologie

Afin de lever le voile sur ce que nous réserve Emmanuel Macron, j’ai dressé le thème de son investiture. J’ai dressé le thème du moment ou le nouveau président a donné une dernière poignée de main au président sortant dans la cour de l’Élysée.

Emmanuel Macron - Thème d'investiture
Emmanuel Macron – Thème d’investiture

D’entrée le regard est attiré par l’opposition Vénus-Jupiter angulaire. Outre le fait que cette opposition valide la pertinence du thème, elle présente un petit côté troublant. Elle met en scène Vénus, qui maîtrise la Maison IV, la mère-patrie, en la plaçant au Milieu du Ciel qui symbolise le Pouvoir. De là à penser que cet aspect signifie que le peuple a pris le Pouvoir, il n’y a qu’un pas que je ne franchis surtout pas, parce que cette idée est contredite par le reste du thème. Par contre le fait que cette opposition soit aspectée par un sextile/trigone de Mars semble indiquer que le peuple est en accord avec la situation politique du moment. Mars maîtrise le Milieu du Ciel en Bélier.

L’assentiment du peuple est confirmé par la maîtrise de Vénus sur la Maison IV qui représente la mère-patrie. Vénus en Bélier est disciplinée et, même si elle est chahutée par son opposition à Jupiter, elle n’en envoie pas moins un trigone à l’Ascendant qui stimule, aide et soutient.

De plus, l’opposition de Jupiter – Vénus montre que Vénus en Bélier va être un peu malmenée.

Malgré cela, et sans lien avec ce qui précède, je ne peux m’empêcher de mettre cette opposition en relation avec cette phrase que Emmanuel Macron a prononcée lors de son premier discours de Président élu : « Je (Vénus au MC, le Pouvoir) vous (Vénus maître de IV, le peuple de France) servirai (Jupiter maître de VI, Maison de service) avec amour (Vénus).

J’ajoute que l’angularité de Jupiter en fait une planète dominante. Jupiter maîtrise la Maison IX qui représente la connaissance, la largesse de vue, la volonté d’élever le débat. En Orient cette Maison est associée au Dharma. On peut supposer que cette planète va générer le souci de développer des valeurs élevées dans la vie courante (Jupiter maîtrise la Maison VI, le quotidien). Cette orientation sera facilitée par le trigone Jupiter – Mars, mais sera chahutée par l’opposition de Jupiter à sa planète maîtresse (Vénus) et par le côté tourmenté et ingérable de Pluton qui forme un aspect dissonant avec Jupiter.

Par ailleurs, je souris en regardant ce thème, parce que, d’un simple coup d’œil, on peut voir dans le grand trigone étayé par deux sextiles, une pyramide en perspective. A n’en pas douter, la pyramide semble s’imposer comme le symbole majeur de ce quinquennat qui débute. Certains associent la pyramide à un symbole maçonnique, personnellement, probablement influencé par l’oracle Belline, je préfère y voir une volonté d’élévation.

Ce grand trigone interpelle.

Son extrémité la plus notable est composée d’une conjonction Uranus – Mercure en Maison X. Avec un tel Uranus, la volonté de réforme affichée sera suivie d’effets et ne manquera pas de surprendre par ses idées novatrices notamment dans les alliances et partenariats symbolisés par la maîtrise d’Uranus sur la Maison VII. Mais également dans tout le domaine mercurien : la communication, l’administration, les échanges, le commerce …

Cette position de Mercure semble être là également pour nous rappeler la jeunesse de notre président. Mais il ne faut pas s’y tromper. L’échange de maîtrise entre Mercure et Mars met l’accent sur la rigueur, la discipline, la volonté, l’énergie et … l’armée. Avec une telle configuration, il n’est pas étonnant de constater que, dès son investiture le Président ait mis l’accent sur l’armée. Et la conjonction de Mars avec Priape vient renforcer cette idée en donnant à penser que le rôle de l’armée, (et de la Défense), sera important durant ce quinquennat.

Je note que l’une des extrémités du grand trigone est composée d’une conjonction Lune – Saturne. Or la Lune est maîtrisée par Saturne et se situe en maison VI. Lorsque l’on considère que la Lune représente le peuple, je ne peux réfréner un sentiment de prudence voire de scepticisme. En effet Saturne véhicule des valeurs d’austérité, de dur labeur, de repli sur soi qui s’exprimeront au quotidien et dans la durée. (La maison VI représente le quotidien). Et pourtant … le beau trigone qui relie la Lune et Saturne d’un côté à Uranus et Mercure en Maison X de l’autre semble indiquer une adhésion du peuple. C’est comme si le peuple envoyait un message indiquant qu’il est prêt à se retrousser les manches pour peu qu’on lui explique (Mercure) que l’action innovante mise en œuvre (Uranus) va dans le bon sens pour redorer le blason du pays (Maison X) et lui redonner confiance en lui.

Cette notion de confiance en soi est exprimée par la troisième pointe du grand trigone sur laquelle on note la présence de Rahu, le Nœud Nord. Dans un thème, Rahu représente toujours le but à attendre. Ici il se situe sur la cuspide la Maison II en Lion. Le Lion est fier et a du panache, ce sont les valeurs à restaurer pour le pays durant ce quinquennat, mais il s’agit d’une fierté que l’on ressent pour soi-même, en effet, la maison I représente le moi intime.

Un moi intime très solaire en Lion sous la maîtrise d’un Soleil stable, solide en Taureau et avec les pieds sur terre.

On note que l’axe des Nœuds lunaires se superpose avec l’axe des Maisons II et VIII. Le Nœud Sud qui représente les actions passées qui ont généré la situation actuelle décrit un climat très trouble représenté par la Maison VIII. Le travail à réaliser consiste à développer les valeurs du Nœud Nord qui est conjoint à la cuspide de la Maison II qui représente la richesse. Le travail du quinquennat est donc de pacifier un climat trouble afin de développer la richesse du pays. Ce travail sera facilité par les conjonctions Uranus – Mercure et Lune – Saturne déjà décrites. Mais le carré du Soleil montre que ce développement ne se fera pas sans remises en questions ni sans efforts.

Cette rapide analyse témoigne d’un thème très prometteur. Mais il en va de ce thème comme des autres, tout dépend de la façon dont il est habité et dont il est vécu. Lorsque les cartes sont bonnes, il faut souhaiter que le joueur ait du talent.

3 réflexions au sujet de « Que nous réserve Emmanuel Macron ? »

Laisser un commentaire