Astrologie

Que nous réserve Donald Trump ?

L’étude du thème d’investiture permet de donner la tonalité de ce que le président élu va faire de son mandat.

Le Soleil en Verseau illustre le côté imprévisible du personnage. Et sa conjonction avec le Milieu du Ciel confirme son côté flamboyant. Mais cette conjonction est dissociée et le Soleil ne reçoit aucun aspect. Au vu de cette situation, on a l’impression que le président élu est cantonné à un rôle de représentation mais qu’il ne dispose pas de prérogatives réelles. Mais alors, qui exerce le vrai pouvoir ? Pour trouver des éléments de réponse à cette question, il convient d’examiner le Milieu du Ciel et son Maître : Saturne. Cette planète à l’air d’être là pour nous dire que le vrai pouvoir est exercé par un ou des personnages qui restent dans l’ombre. Cette idée est renforcée par la présence de Saturne en Maison VIII. Cette Maison renvoie au Scorpion et à Hadès (ce qui est caché). La présence de Pluton au Milieu du Ciel va dans le même sens mais avec une nuance de plus. Si Pluton fait penser à un pouvoir occulte, il ajoute une notion de tourment et de jusqu’au-boutisme difficile à appréhender et à ce titre un peu inquiétante.

Si l’on déroule le fil, on relève la présence de Saturne en Sagittaire, en harmonique à son maître Jupiter. Cette situation donne à penser que les relations avec l’étranger seront apaisées. Mais je crains que si cet aspect harmonique préserve de certaines décisions inconséquentes, il n’en demeure pas moins un certain nombre de difficultés. Parce que Jupiter est opposé à Uranus. Et ces deux planètes forment un T-carré avec le Milieu du Ciel. Des climats conflictuels avec de brusques revirements de situation sont à craindre.

Cette situation pour le moins délicate est renforcée par la présence de Pluton en planète apex du T-carré. Or Pluton maîtrise la Maison VII, la maison des partenariats. Et, qui plus est, la présence des Lunes Noires dans cette même Maison VII laisse craindre des ruptures.

Heureusement l’opposition Jupiter-Uranus est interceptée, ce qui minimise sa portée.

Et le peuple ? Il est représenté par la Lune qui maîtrise la Maison IV et qui ne reçoit que de bons aspects. On pourrait penser que tout se présente sous les meilleurs aspects pour le peuple américain. Mais la Lune se trouve en Maison VI, une Maison de services. De plus elle est placée sous la maîtrise de Pluton. On a l’impression que, dans ce thème, le peuple est entraîné dans la tourmente par son responsable (Pluton qui est Apex du T-carré comme indiqué ci-dessus).

La situation économique nous renvoie à la Maison II dont le Maître Mercure se situe sur la cuspide de la Maison IX. L’économie américaine est déjà liée à l’étranger et elle va le rester, mais la présence de Mercure en Capricorne indique qu’il va falloir faire attention.

J’achève cette analyse rapide avec l’impression que le pouvoir va être exercé de manière occulte et que de nombreux conflits sont susceptibles d’apparaître, mais fort heureusement tout donne à penser que la ligne rouge ne sera pas franchie et que ces conflits resteront larvés.

Concernant l’élection de Donald Trump, je pense que tout a été dit. Je mentionne juste que cette élection est intervenue alors que sa Lunaison progressée transitait son Ascendant natal.

A peine élu, certaines voix se sont élevées pour prédire sa destitution avant la fin de son mandat. D’un point de vue astrologique cette éventualité mériterait une étude approfondie. Je note toutefois que la RS 2018 de son thème d’investiture montre une conjonction étroite entre la Lune Noire de RS et le MC natal à 25° du Capricorne. Destitution ou pas, cet aspect laisse présager des changements drastiques dans la façon de gouverner du nouveau président. De ce point de vue, les mois de juillet 2018 et janvier 2019 seront à surveiller.

Thème d'investiture de Donald Trump - Révolution Solaire 2018

2 réflexions au sujet de « Que nous réserve Donald Trump ? »

    1. Bonjour,
      Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à cet article.
      Je subis les contraintes de Word Press. Le thème que j’ai placé en présentation de cet article est bien le thème d’investiture. http://www.lesyeuxouverts.net/blog-2/
      Par contre le thème que j’ai placé dans l’article est celui de la RS 2018 afin d’illustrer le dernier paragraphe de l’article : “A peine élu, certaines voix se sont élevées pour prédire sa destitution avant la fin de son mandat. D’un point de vue astrologique cette éventualité mériterait une étude approfondie. Je note toutefois que la RS 2018 de son thème d’investiture montre une conjonction étroite entre la Lune Noire de RS et le MC natal à 25° du Capricorne. Destitution ou pas, cet aspect laisse présager des changements drastiques dans la façon de gouverner du nouveau président. De ce point de vue, les mois de juillet 2018 et janvier 2019 seront à surveiller”.

Laisser un commentaire